Une visite de la clinique « SOUTOURA SO » nous a permis de constater l’étendue des conditions de travail précaires d’une sage-femme : Mme Soutoura Traoré. 

 

Elle officie dans une clinique située à Kalaban coura en zone rurale proche de Bamako, le manque cruel de moyen aussi bien financiers que matériels est flagrant et elle ne peut accueillir ni soigner des femmes enceintes dans de bonnes conditions en l’état actuel des choses.

Cette femme courageuse et déterminée n’hésite pas à se déplacer dans des villages excentrés de la capitale par ses propres moyens afin d’effectuer le suivi de villageoises vivant des grossesses à risques et qui n’ont pas les capacités financières pour se déplacer jusqu’à sa clinique.